Un seul produit : deux modes de transport!

États-Unis : la 5G peut perturber les altimètres des avions de ligne, selon la FAA

Dans un nouveau document publié jeudi, l’autorité de l’aviation civile (FAA, Federal Aviation Administration) des Etats-Unis assure que les réseaux 5G déployés dans les aéroports par les opérateurs téléphoniques AT&T et Verizon peuvent interférer avec les radioaltimètres utilisés par des avions de ligne et des hélicoptères civils.

Selon la FAA, la 5G peut perturber certaines fréquences radio des altimètres. Les ondes utilisées par la 5G couvrent une partie du spectre des fréquences radio appelée C-Band. Cette bande est adjacente aux ondes utilisées par les radioaltimètres fonctionnant sur des fréquences comprises entre 4,2 et 4,4 GHz.

Aussi, la FAA a demandé aux équipages de ces appareils de ne plus utiliser pour le moment les systèmes d’atterrissage guidés conçus pour fonctionner dans des conditions de mauvaise visibilité, s’ils atterrissent dans un aéroport où il y a suffisamment d’interférences pour que leurs altimètres ne soient pas fiables. Quelque 6 800 avions de ligne et privés, ainsi que 1 800 hélicoptères en service aux Etats-Unis sont concernés.