Un seul produit : deux modes de transport!

Aéroport de Rimouski – base de la SOPFIM

Selon Radio-Canada, en date du 21 février dernier, « La Société de protection des forêts contre les insectes et les maladies (SOPFIM) veut faire de l’aéroport de Rimouski l’une de ses nouvelles bases permanentes dans sa lutte contre l’infestation de la tordeuse des bourgeons de l’épinette.

Dans cet esprit, l’organisme cherche à négocier une entente à long terme avec la Ville de Rimouski. Depuis deux ans, la SOPFIM occupe des locaux à l’aéroport, mais avec un bail renouvelé annuellement.

La SOPFIM a ciblé l’aéroport de Rimouski comme base permanente, car l’infestation prend de l’ampleur dans la grande région de Rimouski. Le plan logistique pour l’été prochain n’est pas encore finalisé; on évoque toutefois le déploiement d’au moins six avions et d’une dizaine d’employés, à Rimouski seulement. »