Un seul produit : deux modes de transport!

Les aéroports au service du développement régional – des facettes insoupçonnées

Un article du journal Le Devoir du 7 octobre dernier souligne la problématique des aéroports en Gaspésie en rapport avec l’exportation de homards frais.

« L’essor économique de la Gaspésie est freiné par des infrastructures de transport, désuètes ou inadaptées, qui n’arrivent pas à répondre aux besoins des industriels et autres acteurs concernés par ce problème, devenu un enjeu majeur de la campagne électorale qui bat son plein dans la péninsule.

Le marché européen du homard frais, un bassin potentiel de 500 millions de consommateurs, échappe toujours à l’industrie gaspésienne de la pêche aux homards. La Gaspésie ne dispose d’aucun aéroport « digne de ce nom » pour reprendre l’expression de plusieurs politiciens, ce qui met un frein à l’exportation du homard frais, qui doit être livré en 48 heures. »