Un seul produit : deux modes de transport!

Chasse aux drones

Face à la menace croissante de drones malveillants ou mal contrôlés, l’armée française entraîne, depuis six mois, quatre aigles royaux à chasser ces engins.

Issus d’œufs d’élevage, les quatre aigles ont été nourris dès l’âge de trois semaines sur des carcasses de drones. Très vite, ils ont assimilé le drone à la nourriture, une nourriture qui, un jour, s’est mise à voler, explique Gérald Machoukow, fauconnier civil employé à la base.

L’entraînement à la chasse au drone se fait à la base de Mont-de-Marsan dans le sud‑ouest de la France. Cette base aérienne est l’une des cinq dotées d’une fauconnerie, avec des faucons et des autours de palombes (un rapace proche de l’épervier) chargés d’ordinaire de «l’effarouchement» d’oiseaux près des pistes.