Un seul produit : deux modes de transport!

Le coût de la honte du vol

Le coût du « Flygskam », tendance environnementale mettant de l’avant l’empreinte carbone du secteur aérien, se fait ressentir sur les transporteurs canadiens afin qu’ils réduisent leurs émissions de gaz à effet de serre. D’ailleurs, dans certains pays, on observe une corrélation directe entre l’augmentation de l’utilisation du train et une diminution de celle de l’avion. Citigroup prévoit que la compensation carbone des vols en classe économique pourrait s’élever à 3,8 milliards $US d’ici cinq ans.