Un seul produit : deux modes de transport!

Dossier Paris-Montréal

Le magazine français Paris-Montréal fait partie du réseau de sites binationaux de Paris Monde, une plateforme qui se présente comme « passerelle d’ouverture sur le monde, un portail pour les Français à l’étranger et une source d’information pour les étrangers en France ». Dans son édition de l’automne 2018, le magazine consacre au transport aérien et aux aéroports québécois un dossier complet sous forme de tour d’horizon des tendances, enjeux et préoccupations actuelles.

Le directeur général du Réseau québécois des aéroports, Romain Girard, a participé aux échanges menant à la réalisation de l’article, portant la nouvelle mission du Réseau de reconnaissance et de valorisation du réseau d’aéroports québécois.

Alors qu’autrefois les aéroports étaient considérés comme des emblèmes prestigieux et des attractions touristiques, les aéroports d’aujourd’hui sont parfois considérés comme simples lieux de passage. Or, en misant sur l’amélioration de l’expérience vécue par les voyageurs, les aéroports réussissent peu à peu à perdre cette définition. De cette quête de fluidité proviennent de nouvelles tendances développées par l’expertise des aéroports voulant se donner un véritable créneau d’excellence en matière d’expérience client : « La notion de « seamless travel », littéralement « voyage sans couture » fait son apparition pour chercher à éliminer les nombreuses ruptures de charge que constituent l’enregistrement, le dépôt et le passage de douane éventuel » pour redonner aux aéroports leur prestige d’antan.

La notion de fluidité est d’ailleurs source de compétitivité entre les aéroports, les poussant à développer une expertise unique à chacun, comme c’est le cas de l’aéroport de Singapour qui s’est doté d’une signature FAST (Fast and Seamless Travel) qui garantit aux voyageurs un temps d’enregistrement en moins de trois minutes aux comptoirs de plusieurs compagnies aériennes. Cependant, la recherche de fluidité se bute au fait que plusieurs acteurs sont responsables de l’expérience client dans la chaîne aéroportuaire : « Sécurité civile, douanes et compagnies aériennes possèdent toutes leurs propres protocoles et aucune d’entre elles ne peut légitimement prétendre imposer un système plutôt qu’un autre. »

Restez à l’affut, le dossier Paris-Montréal fera l’objet de plusieurs articles dans le Flash Nouvelles du Réseau au courant des prochaines semaines.

Pour commander le magazine et avoir accès au dossier intégral, rendez-vous sur la plateforme Paris-Montréal ici.