Un seul produit : deux modes de transport!

Transports Canada – discours du ministre

Le ministre des Transports, M. Marc Garneau, a prononcé à Montréal le 3 novembre dernier un important discours devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain « pour présenter sa stratégie, Transports 2030, devant plus de 550 intervenants clés de l’industrie des transports provenant de partout au pays. Ce plan est fondé sur cinq thèmes autour desquels le ministre a consulté la population canadienne, les intervenants, les provinces et territoires, les universitaires et les groupes autochtones au cours des six derniers mois. Tourné vers l’avenir, le gouvernement du Canada prendra les mesures suivantes :

Dans le domaine du transport aérien, favoriser un plus grand choix, un meilleur service, des coûts moins élevés et de nouveaux droits pour les voyageurs en :

Élaborant des mesures législatives visant à offrir aux passagers aériens du Canada un niveau accru de transparence, de clarté et d’équité, notamment des normes claires en matière de traitement et d’indemnisation des passagers dans des circonstances précises.
Élaborant des mesures législatives afin que, pour les transporteurs aériens canadiens, les restrictions de propriété internationale passent de 25 à 49 % des intérêts délibératifs, et approuver sous condition la demande provenant de deux compagnies aériennes, Canada Jetlines et Enerjet, qui souhaitent être exemptées des restrictions actuelles en matière de propriété internationale.
Travaillant avec l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA) afin de s’assurer que les voyageurs franchissent plus rapidement le contrôle de sûreté dans les aéroports du Canada, tout en conservant les mêmes normes de sûreté élevées. »Le ministre des Transports, M. Marc Garneau, a prononcé à Montréal le 3 novembre dernier un important discours devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain « pour présenter sa stratégie, Transports 2030, devant plus de 550 intervenants clés de l’industrie des transports provenant de partout au pays. Ce plan est fondé sur cinq thèmes autour desquels le ministre a consulté la population canadienne, les intervenants, les provinces et territoires, les universitaires et les groupes autochtones au cours des six derniers mois. Tourné vers l’avenir, le gouvernement du Canada prendra les mesures suivantes :

Dans le domaine du transport aérien, favoriser un plus grand choix, un meilleur service, des coûts moins élevés et de nouveaux droits pour les voyageurs en :

Élaborant des mesures législatives visant à offrir aux passagers aériens du Canada un niveau accru de transparence, de clarté et d’équité, notamment des normes claires en matière de traitement et d’indemnisation des passagers dans des circonstances précises.
Élaborant des mesures législatives afin que, pour les transporteurs aériens canadiens, les restrictions de propriété internationale passent de 25 à 49 % des intérêts délibératifs, et approuver sous condition la demande provenant de deux compagnies aériennes, Canada Jetlines et Enerjet, qui souhaitent être exemptées des restrictions actuelles en matière de propriété internationale.
Travaillant avec l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA) afin de s’assurer que les voyageurs franchissent plus rapidement le contrôle de sûreté dans les aéroports du Canada, tout en conservant les mêmes normes de sûreté élevées. »Le ministre des Transports, M. Marc Garneau, a prononcé à Montréal le 3 novembre dernier un important discours devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain « pour présenter sa stratégie, Transports 2030, devant plus de 550 intervenants clés de l’industrie des transports provenant de partout au pays. Ce plan est fondé sur cinq thèmes autour desquels le ministre a consulté la population canadienne, les intervenants, les provinces et territoires, les universitaires et les groupes autochtones au cours des six derniers mois. Tourné vers l’avenir, le gouvernement du Canada prendra les mesures suivantes :

Dans le domaine du transport aérien, favoriser un plus grand choix, un meilleur service, des coûts moins élevés et de nouveaux droits pour les voyageurs en :

Élaborant des mesures législatives visant à offrir aux passagers aériens du Canada un niveau accru de transparence, de clarté et d’équité, notamment des normes claires en matière de traitement et d’indemnisation des passagers dans des circonstances précises.
Élaborant des mesures législatives afin que, pour les transporteurs aériens canadiens, les restrictions de propriété internationale passent de 25 à 49 % des intérêts délibératifs, et approuver sous condition la demande provenant de deux compagnies aériennes, Canada Jetlines et Enerjet, qui souhaitent être exemptées des restrictions actuelles en matière de propriété internationale.
Travaillant avec l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA) afin de s’assurer que les voyageurs franchissent plus rapidement le contrôle de sûreté dans les aéroports du Canada, tout en conservant les mêmes normes de sûreté élevées. »Le ministre des Transports, M. Marc Garneau, a prononcé à Montréal le 3 novembre dernier un important discours devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain « pour présenter sa stratégie, Transports 2030, devant plus de 550 intervenants clés de l’industrie des transports provenant de partout au pays. Ce plan est fondé sur cinq thèmes autour desquels le ministre a consulté la population canadienne, les intervenants, les provinces et territoires, les universitaires et les groupes autochtones au cours des six derniers mois. Tourné vers l’avenir, le gouvernement du Canada prendra les mesures suivantes :

Dans le domaine du transport aérien, favoriser un plus grand choix, un meilleur service, des coûts moins élevés et de nouveaux droits pour les voyageurs en :

Élaborant des mesures législatives visant à offrir aux passagers aériens du Canada un niveau accru de transparence, de clarté et d’équité, notamment des normes claires en matière de traitement et d’indemnisation des passagers dans des circonstances précises.
Élaborant des mesures législatives afin que, pour les transporteurs aériens canadiens, les restrictions de propriété internationale passent de 25 à 49 % des intérêts délibératifs, et approuver sous condition la demande provenant de deux compagnies aériennes, Canada Jetlines et Enerjet, qui souhaitent être exemptées des restrictions actuelles en matière de propriété internationale.
Travaillant avec l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien (ACSTA) afin de s’assurer que les voyageurs franchissent plus rapidement le contrôle de sûreté dans les aéroports du Canada, tout en conservant les mêmes normes de sûreté élevées. »