Un seul produit : deux modes de transport!

La coopérative TREQ fera appel à un sous-traitant pour faire voler ses avions

Un sous-traitant volera au nom de TREQ lors de ses premiers mois d’activités, la coopérative ne possédant pas encore ses permis de Transports Canada et de l’Office des transports du Canada. TREQ compte toutefois acheter ses propres avions et embaucher son personnel. Certains analystes demandent plus de transparence de la part des dirigeants de TREQ avant que des municipalités leur fournissent un appui.