Un seul produit : deux modes de transport!

Fusion entre First Air et Canadian North rejetée par le BCC

Le Bureau de la concurrence Canada (BCC) a récemment indiqué que : « Le projet de fusion entre les lignes aériennes First Air et Canadian North aurait des impacts négatifs pour les communautés du Nunavut, des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavik.

First Air, détenue par la société Makivik du Nunavik, dessert 31 communautés alors que Canadian North, sous les intérêts de la société de développement Inuvialuit, en dessert 16, les deux offrant des liens sur Edmonton et Ottawa. Outre les passagers, les transporteurs sont responsables du cargo pour ces destinations sans lien routier.

Leur fusion créerait essentiellement un monopole selon un rapport du Bureau de la concurrence. Les conséquences pourraient ainsi nuire à l’approvisionnement en denrées et la prestation de soins de santé de ces régions enclavées, en plus de nuire à leur développement économique.

Les recommandations du Bureau de la concurrence ont été remises lundi au ministre de Transport Canada, Marc Garneau. Son ministère a maintenant jusqu’au 12 avril pour proposer des recommandations que le ministre présentera ensuite au cabinet pour une décision finale. »